EQUATEUR, terre de contrastes … L’ Amazonie…


 
L’ AMAZONIE EQUATORIENNE,     
CUYABENO
 
 
 
La suite…
 
 
 

Puis , nous stoppons le moteur pour prendre les rames. J’ai fait ma maigre part du travail mais mes épaules appellent à l’aide assez vite!! On a l’habitude ou on ne l’a pas…..

D’ailleurs, je ne suis pas très efficace, la preuve

Les enfants Miguel , Alexander et Stéphania nous doublent hilares …..

 

 

 

En chemin, nous apercevons encore d’autres oiseaux

 

Les CRESTED OROPENDOLAS ou Psarocolius deculmanus ou OROPENDOLA CRESTADA

ou CACIQUES HUPPES

 

Ce sont des oiseaux proches des caciques , de la famille des Ictéridés.

Leur corps est noir, ils possèdent une queue jaune ( hormis une paire de plumes centrales noires), un bec long de couleur jaunâtre ou ivoire.

Comme les caciques, leur iris est habituellement bleu chez l’adulte.

Leur tête est noire également surmontée d’une fine crête noire visible quand l’oiseau est excité.

 

Ils vivent en colonies , partageant parfois leur territoire avec d’autres espèces.

Ils sont surtout remarquables par leurs nids…

Surprenants nids qui ressemblent à des sacs ou des poches suspendus aux arbres isolés.

Ils nidifient en colonies de 2 à 30nids dans le même arbre à 20-30m de hauteur.

Les nids sont suspendus aux arbres isolés dont la canopée ne touche pas celle d’un autre afin de les protéger des prédateurs tels que les singes et les serpents. Ils peuvent réutiliser les mêmes nids d’année en année.

 

Le nid est un long panier suspendu mesurant jusqu’à 125 cm de long avec une entrée au sommet. Il est tissé avec des matériaux variés comme des fibres de palmier, des copeaux d’écorce, des racines et des fibres de noix de coco. C’est la femelle qui construit le nid. Elle y dépose 1 ou 2 oeufs de couleur gris-bleu dont l’incubation dure 15 à 19 jours. Les jeunes quittent le nid 1 mois après la naissance.

 

Le cacique huppé vit aux lisières des forêts ou les clairières. Il se nourrit seul ou en groupe, sur le sol d’insectes , de graines, de fruits mais surtout à mi-hauteur ou dans la canopée où l’oiseau consomme du nectar de fleurs. Il dort en grands groupes la nuit . Il est polygame. Une colonie peut comporter 15 à 30 femelles pour 3-4 mâles.

L’OROPENDOLA est silencieux en dehors des périodes de reproduction.Pendant la saison nuptiale et la nidification, on entend plusieurs sortes de chants.

Les parades nuptiales sont accompagnées de « cr-creeeEEEooooooooo » fluides et vibrants. Pendant les parades territoriales, le mâle émet des gargouillis et un son fluide « crrrrr-ooooo-whooop-whooop »

 

 

Tout au long de la rivière , des perroquets et des aras nous survolent haut dans le ciel.

 

 

Puis au loin, sur une branche d’un arbre isolé, domine un


TOUCAN

 

 

 

Rencontre au cours de l’eau ….

 

 

 

 

Advertisements
Cet article, publié dans Non classé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s