Billet N°4 – Samedi 9 Août: 1ère journée à Piracanga


SAMEDI 8 Août : 1 ère JOURNEE A PIRACANGA
 
 

Ici le soleil se couche très vite vers 18h mais se lève aussi très rapidement et tôt vers 6h du matin. Du coup, nous sommes réveillés très tôt, par la lumière du soleil et par les chants d’oiseaux.

Un petit déjeûner consistant: pain, gâteaux, fromage, fruits, jus de fruits. Cela permet de faire connaissance avec les personnes déjà présentes.

 

Après m’être restaurée, je m’empresse d’aller "goûter" l’eau de l’océan. Avant d’atteindre l’océan atlantique, il faut traverser un chenal ( nous sommes à l’embouchure de la rivière Piracanga). A cet endroit, l’eau du rio se mêle à l’eau de l’océan. On peut traverser à pied avec, selon l’état de la marée, un niveau plus ou moins haut. Le fond de la rivière est couvert de sédiment et donne à l’eau une belle couleur rouge cuivre.
 
 
 

Je traverse la bande de sable qui sépare l’eau sâlée et l’eau "douce" pour "tester" l’océan.

Les vagues sont nombreuses, idéales pour le surf.

 

 

Après cette petite baignade, je prends sac et appareils photos et me voilà partie sur la plage vers la gauche de l’éco-village. Les couleurs de l’eau sont vraiment superbes.

                                                      

 

Après un déjeûner copieux ( végétarien mais que de choix ..), repos mérité dans le hamac……

Parmi l’équipe de l’éco-village, des animatrices vont s’occuper des enfants avec des activités diverses (mais toujours avec en fil rouge l’écologie).

Histoire de ne pas oublier que je suis médecin.. une des animatrices s’est blessée au doigt avec un cutter, c’est limite de suturer.. Bon, j’ai un kit de suture mais finalement on va se contenter de stéristrips..

 

 

Après-midi baignade, soleil, lecture…Vers 17h, le rendez-vous est donné sur la terrasse de la maison de Didier et Sandrine pour y admirer le coucher de soleil et le rassemblement quotidien des perruches pour la nuit.

 

 

Ici, on aperçoit le toit de mon humble demeure…

Les perruches sont très nombreuses. A heure fixe, quotidiennement, elles se rejoignent deux par deux à l’appel de l’une d’elle puis chaque couple rejoint l’ensemble du groupe qui s’agrandit , tournant dans le ciel et se dirigeant dans une direction. Il semblerait qu’elles se rassemblent pour aller dormir sur un arbre ( pas toujours le même d’ailleurs). C’est un ballet sonore impressionnant.

 

Le soleil rougit le ciel et disparait rapidement ( à cause de la proximité de l’équateur).

Le dîner est agrémenté , aujourd’hui, de poisson à la chair blanche qu’ils appellent "Red-Fish".

Des nouveaux arrivants: en fait, un couple suisse nous rend visite. Ils vivent au Brésil et nous disent suivre les ECOGAMES depuis nos débuts. Ils nous exposent le projet d’éco-urbanisme qu’ils pensent réaliser vers Ilhéus, aidés pour cela par le gouvernement brésilien et des fonds d’aide de l’ONU en particulier. Une rencontre enrichissante et nous gardons le contact.. Lorsque l’on fait partie d’une association basée sur le Développement Durable, on rencontre finalement , un certain nombre de personnes qui agissent sur le même concept et du coup, chacun s’enrichit de l’autre.

 

Advertisements
Cet article, publié dans Non classé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s