L’Europe interdit une vingtaine de pesticides


Les eurodéputés ont voté hier (13/01) à Strasbourg, le "paquet
pesticides", négocié par des représentants du Conseil, de la Commission
et du Parlement. Une vingtaine de pesticides dangereux seront interdits
d’ici 2018.

Le Parlement européen a donc adopté hier en seconde lecture un
règlement, basé sur une proposition de la Commission de 2006, qui
remplace la règlementation actuelle sur les produits
phytopharmaceutiques. Selon Bruxelles, "la nouvelle règlementation
augmente le niveau de protection sanitaire et environnemental,
contribue à une meilleure protection de la production agricole, et
élargit et consolide le marché unique des produits phytopharmaceutiques
".

Andraoulla
Vassiliou s’est réjoui de ce vote des eurodéputés, jugé favorable aux
consommateurs comme aux agriculteurs. Pour la commissaire européenne en
charge de la santé "La nouvelle règlementation est aussi favorable
aux agriculteurs, puisqu’elle assure leur propre protection grâce à des
mesures spécifiques, telles que la promotion de produits plus sûrs
."

Le
nouveau règlement favorise l’innovation en fixant des critères clairs
d’approbation des substances. Il propose des règles pour garantir un
marché ouvert et concurrentiel. Il améliore et simplifie la
règlementation existante et notamment ses procédures d’approbation.

Dinocap interdit dès 2009

Le texte traite
notamment des questions liées aux critères d’approbation des substances
actives, à l’inspection et surveillance de la production, du stockage,
du transport et de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques, à
la procédure d’évaluation et d’autorisation simplifiée, au rôle de
l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), et à la
protection et partage des données, à la reconnaissance mutuelle pour
les produits phytopharmaceutiques, à l’information du voisinage sur
l’utilisation de produits phytopharmaceutiques, à la réduction des
essais sur les vertébrés.

Concrètement, une vingtaine de
pesticides dangereux seront interdits dans l’Union européenne d’ici
2018. Il s’agit notamment de l’Amitrole, de l’Oxynil ou encore du
Dinocap, qui sera lui interdit dès 2009.

En vigueur courant 2009

La
nouvelle règlementation doit être officiellement adoptée par le
Conseil. Elle entrera en vigueur dans le courant de l’année. La
Commission, qui achève par ailleurs son programme d’examen des
substances actives, aura ainsi atteint son objectif — une protection
efficace des végétaux passant par des produits plus sûrs.

L’article sur :    http://www.enviro2b.com/environnement-actualite-developpement-durable/27396/article.html

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s