Les agriculteurs, principales victimes des incinérateurs


L’Institut national de veille sanitaire (INVS) vient de publier
une étude d’imprégnation par les dioxines des populations vivant à
proximité d’usines d’incinération d’ordures ménagères qui révèle les
impacts particuliers de cette pollution sur la santé des
autoconsommateurs de produits animaux élevés à proximité.

Comme le précise l’institut, la France possède le plus grand parc
d’usine d’incinération d’ordures ménagères (UIOM) de l’Union européenne
avec environ 130 installations recensées. Un effort considérable
d’amélioration de ce parc a été fait ces dernières années, mais de
nombreux incinérateurs ont été dans le passé responsables d’émissions
importantes de polluants.

L’étude de l’INVS rappelle que les
inquiétudes légitimes des populations riveraines ont conduit, à
plusieurs reprises, les pouvoirs publics à demander la réalisation
d’études locales pour connaître l’exposition et les risques encourus.
La persistance des composés chimiques émis dans l’environnement
(dioxines et certains métaux) et la présence de ces substances à des
teneurs élevées dans des aliments (lait, oeufs, viande) produits à
proximité d’incinérateurs justifiaient ces craintes.

Il est
rapidement apparu qu’il serait inefficace de multiplier les études
autour de chaque incinérateur. En 2002, l’Institut de veille sanitaire
(INVS) et l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa)
ont engagé une démarche nationale pour apporter des réponses aux
attentes des décideurs et de la population.

Etude lancée en 2005

Conformément
aux recommandations émises à l’issue de cette démarche, une étude
nationale a été lancée en 2005 par l’INVS en collaboration avec
l’Afssa. Son objectif principal était de savoir si les populations
résidant autour d’UIOM étaient plus imprégnées par les polluants émis
par les incinérateurs (dioxines, PCB, plomb, cadmium) que celles qui en
étaient éloignées et de préciser les déterminants (alimentaires ou
autres) de cette imprégnation. Cette étude apporte aussi les premières
données françaises d’imprégnation sérique par les dioxines et PCB.

L’étude
imprégnation par les dioxines et les métaux lourds (plomb, cadmium) a
été réalisée auprès de plus de 1 000 personnes résidant à proximité de
huit UIOM et pour lesquelles des prélèvements biologiques à des fins de
dosages et des questionnaires ont été recueillis. Elle avait pour but
de comparer l’imprégnation des personnes résidant à proximité d’une
UIOM à celle de personnes témoins et de déterminer les déterminants de
cette imprégnation.

Dans la moyenne européenne sauf…

L’imprégnation
aux dioxines et PCB dioxin-like dans la population de l’étude (exposés
et témoins) serait dans la moyenne européenne. Par ailleurs, selon
l’INVS, il n’y aurait pas d’éléments significatifs en faveur du rôle de
l’exposition par inhalation, question pourtant fortement soulevée
initialement.

En revanche, cette étude souligne le rôle
déterminant des produits de la pêche sur l’imprégnation par les
dioxines et PCB. S’il n’y aurait pas de différence statistiquement
significative entre l’imprégnation des personnes exposées et
non-exposées au panache d’un incinérateur, seule une population
particulière ferait exception : celle des autoconsommateurs de produits
animaux élevés sous le panache (notamment les produits laitiers et les
oeufs), en particulier les agriculteurs. Cette relation spécifique est
observée principalement sur les sites d’anciens incinérateurs et les
incinérateurs hors normes.

Augmentation de la charge corporelle en dioxines

Concernant
les risques sanitaires, l’INVS souligne que malgré l’augmentation de la
charge corporelle en dioxines observée chez les riverains d’UIOM, les
concentrations de dioxines atteintes restent dans l’ensemble dans des
valeurs observées actuellement en Europe pour des populations d’âge
comparable et non-exposées à un incinérateur.

L’étude de l’ Invs:

http://www.invs.sante.fr/publications/2009/impregnation_dioxines_uiom/impregnation_dioxines_uiom.pdf

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s