Un Français génère 541 kilos de déchets par an


http://www.enviro2b.com/environnement-actualite-developpement-durable/28458/article.html


Chaque européen aurait généré en moyenne une demi-tonne de
déchets municipaux en 2007. Près de 40% de ces déchets ont été recyclés
ou compostés, selon les chiffres dévoilés aujourd’hui par la Commission
européenne.

  • Selon les chiffres
    publiés Eurostat, l’Office statistique des Communautés européennes, 522
    kg de déchets municipaux ont été générés par personne en 2007, dans les
    27 pays de l’Union européenne. Comme le rappelle Bruxelles, les déchets
    municipaux peuvent être traités de différentes manières : mise en
    décharge, incinération, recyclage ou compostage2. En 2007, dans l’UE,
    42% des déchets municipaux traités ont été mis en décharge, 20%
    incinérés, 22% recyclés et 17% compostés.
  • Le
    volume de déchets municipaux générés est très variable selon les pays,
    de seulement 294 kg par personne en République tchèque à 801 kg au
    Danemark. En 2007, plus de 750 kg de déchets ont été générés par
    personne au Danemark, en Irlande et à Chypre. Le Luxembourg, Malte et
    les Pays-Bas ont affiché des volumes compris entre 600 et 750 kg par
    personne.
  • L’Autriche,
    l’Espagne, le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie, la France, l’Estonie,
    la Suède et la Finlande ont enregistré des volumes variant entre 500 et
    600 kg. La Belgique, le Portugal, la Bulgarie, la Hongrie, la Grèce, la
    Slovénie et la Lituanie ont généré des volumes compris entre 400 et 500
    kg de déchets municipaux par personne. Les volumes les plus bas,
    inférieurs à 400 kg par personne, ont été relevés en Roumanie, en
    Lettonie, en Pologne, en Slovaquie et en République tchèque.

L’Allemagne fortement mobilisé pour le recyclage

  • Les
    méthodes de traitement diffèrent sensiblement entre les États membres.
    En 2007, les États membres présentant les parts les plus importantes de
    déchets municipaux mis en décharge ont été la Bulgarie (100% des
    déchets traités), la Roumanie (99%), la Lituanie (96%), Malte (93%) et
    la Pologne (90%).
  • Les
    pourcentages les plus élevés de déchets municipaux incinérés ont été
    observés au Danemark (53%), au Luxembourg et en Suède (47% chacun), aux
    Pays-Bas (38%), en France (36%), en Allemagne (35%) et en Belgique
    (34%). Onze États membres n’ont pas du tout recouru à l’incinération.
    Les États membres présentant les plus fortes proportions de déchets
    municipaux recyclés ont été l’Allemagne (46%), la Belgique (39%), la
    Suède (37%), l’Estonie et l’Irlande (34% chacun).

Compostage en Autriche

  • C’est
    en Autriche (38%), en Italie (33%) ainsi qu’au Luxembourg et aux
    Pays-Bas (28% chacun) que le compostage des déchets municipaux a été le
    plus fréquent, alors qu’il n’a pas du tout été pratiqué en Bulgarie, à
    Chypre et en Roumanie. Le compostage et le recyclage ont représenté
    plus de 50% du traitement des déchets municipaux en Allemagne (64%), en
    Belgique (62%), aux Pays-Bas (60%) et en Autriche (59%).
Advertisements
Cet article, publié dans Non classé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s