Billet N°38: Voyage au Brésil aout 2008: Ilheus la suite..Jorge Amado..


Ilheus
a vu naître le grand Jorge Amado en 1912. Le romancier a passé
toute sa jeunesse à Ilhéus, dans une plantation de cacaotiers, dont
il fit le cadre de plusieurs romans. Après des études secondaires à
Salvador et un cursus de droit à Rio, il choisit de s’orienter vers
l’écriture. A 19 ans , il surprit la critique et le public avec son
premier roman , O Paìs do Carnaval.



Communiste
convaincu, Jorge Amado participa au mouvement de littérature
révolutionnaire de l’époque. Deux de ses romans se déroulent dans
la région des plantations de cacao, près d’ilhéus: Cacau et Suor.
Le 1er fut interdit par le gouvernement de Vargas. Il fut emprisonné
à plusieurs reprises pour ses idées, puis fut élu député du
Parti Communiste Brésilien en 1945. Quelques années plus tard, il
quitta le Brésil et vécu en Europe et en Asie; puis, rompit toute
relation avec le communisme. Il s’orienta , alors , avec Gabriela,
Cravo e Canela , publié en 1958, vers un nouveau style d’écriture ,
plus intimiste, fantasque, en décrivant les escapades mouvementées
de ses héros bahianais. Ce style a triomphé dans Dona Flor et ses
deux maris ( 1966). Il décèda en 2001.

A
Ilhéus, la Casa de Jorge Amado où vécu le romancier avec ses
parents lorsqu’il écrivit son premier roman, a été restaurée et
transformée en Casa de Cultura.

Elle
abrite une exposition intéressante sur Jorge Amado et sur les dieux
Orishas.


Je
reprends le chemin de la Cathédrale

Je
m’arrête à la Sorveteria Ponto Chic dont j’ai déjà goûté les
sorbets il y a 2 ans ! Je m’offre un sorbet coco-goyave-maracuja (
fruit de la passion) , histoire de calmer un peu la nostalgie de me
retrouver seule…

Puis,
je fais une petite balade sur la plage ( face à la Cathédrale) la
Praia da Avenida , assez sale ..

Dernière
vue de la plage sur la Cathédrale

Je
reprends un taxi pour l’aéroport , je dois avoir une bonne tête !
Le taxi ne mefait payer que 10reis au lieu des 13 affichés parce
qu’il n’a pas de monnaie !! Je récupère mon sac et j’enregistre
parmi les premiers (une place fenêtre pour les 2 vols) Et oui, je
dois remonter sur Salvador et y reprendre un avion pour Fortaleza :
Ilhéus-Salvador 18h15-18h55 et Salvador – Fortaleza 23h20-00h55 !!

J’ai
4 heures à passer à l’aéroport de Salvador . Bon puis en plus ,
mon sac fait 23kgs ( il faut dire que dedans , il y a des livres pour
enfants, cahiers, stylos, crayons pour l’association et mon filleul).
Mais, ça va , ils ne me disent rien et enregistrent sans mot dire..
Il ne me reste plus qu’à attendre encore 1h avant l’embarquement.

A
Salvador do Bahia, les 4 heures à l’aéroport passent vite
finalement. D’abord, je passe 1h30 sur internet puis, j’erre entre
les boutiques ( sans rien acheter) et traîne dans l’excellent
disquaire que je connaissais déjà..


Arrivée à Fortaleza de nuit à
00h55.

Advertisements
Cet article, publié dans Non classé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s