Identification d’un lien entre marqueur biologique du lymphome et pesticides


Identification d’un lien entre marqueur biologique du lymphome et pesticides

Article du Journal de l’Environnement de Sonia Pignet

Des chercheurs de l’Inserm ont découvert qu’un marqueur biologique d’un
lymphome ou cancer du système lymphatique était lié à l’exposition aux
pesticides chez les agriculteurs. Publiée dans la revue «The Journal of
Experimental Medicine» (1), leur étude a porté sur 128 agriculteurs
exposés aux pesticides, suivis durant 10 ans. Les auteurs de la
publication ont démontré que le sang de ces agriculteurs présentaient
jusqu’à 1.000 fois plus de cellules dites transloquées que la normale.
Or, ces cellules, dans lesquelles a eu lieu un échange de matériel
génétique, pourraient constituer des précurseurs tumoraux et une
première étape vers la cancérisation, bien que ce ne soit pas une
condition suffisante.

Si le lien entre cancer et pesticides a
déjà été démontré, au moins statistiquement, les explications
biologiques sont plus rares. Ces travaux représentent donc un pas vers
la compréhension des phénomènes moléculaires en jeu. Grâce à eux, les
chercheurs de l’Inserm espèrent pouvoir mieux dépister ce type de
cancer.

(1) Agricultural pesticide exposure and the molecular connection to lymphomagenesis, Journal of Experimental Medicine, juin 2009

Résumé de l’étude en anglais:     http://jem.rupress.org/cgi/content/full/jem.2067iti1

Advertisements
Cet article, publié dans Non classé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s