« Sans terres et sans reproches » de Stéphanie Muzard Le Moing : projection à Clamart le 12 juin


CLAMAP, l’ AMAP de Clamart dont je suis membre , organise le samedi 12 juin, une projection-débat

"SANS TERRES ET SANS REPROCHES"

de Stéphanie Muzard Le Moing et d’ Eric Boutarin

Stéphanie sera présente pour parler de son film et débattre.

Le lieu :  Maison des sports, à côté du stade Hunebelle à Clamart ( 92140) , près de la place de la mairie.

Le sujet : une plongée au coeur du Quercy dans le Parc Naturel des Causses dans le Lot, chez les paysans résistants , à l’heure de la mondialisation et de l’industrialisation de l’agriculture…Des agriculteurs bio qui se sont battus pour pouvoir s’installer, qui résistent refusant le système .

Je suis allée me plonger dans ce Quercy en passant 10 jours ce mois-ci à Marcilhac-sur-Célé ( le village de Stéphanie) , chez un couple d’éleveurs de brebis bio Jean-Michel et Fabienne Bos . Un séjour qui m’a laissé une empreinte indélébile;  dans cette ferme où j’ai découvert la vie des agriculteurs .
Il y a des rencontres qui changent un peu votre vie , qui vous obligent à vous remettre en question ..Stéphanie, Jean-Michel , Fabienne, Laurent , les enfants ..

Je ne vous dis qu’une chose : Venez voir ce film et rencontrer Stéphanie ..Le rater serait une faute !
——————————————————————————————————————–
Un petit mot de Christian Vélot, parrain du film , maître de conf en génétique moléculaire à Orsay et lanceur d’alerte:

" Avant de commencer à regarder ce film, assurez-vous que vous avez au moins 1h10 devant vous , car vous ne pourrez faire autrement que d’aller jusqu’au bout. Impossible de décrocher ! On en peut que se laisser porter.
Une véritable cure d’air frais pour les poumons et pour l’esprit, avec des images et une musique qui vous donnent envie de rejoindre immédiatement la résistance de ceux qu’on appelle les "Sans terres". Tout y est ! Un cocktail de fraîcheur, de bon sens, d’esthétisme et de pédagogie. Au terme de ce voyage au coeur du Quercy, c’est un étrange mélange de colère et de bonheur qui vous envahit. De colère, en raison de l’hégémonie d’une technoculture toujours plus intensive, plus polluante, où l’on détruit les écosystèmes pour les adapter à des plantes standardisées, et qui tente d’empêcher les paysans d’exercer leur métier, de développer leur bon sens dans le plus grand respect de l’environnement. De bonheur, en raison de tous ces îlots de résistance qui se mettent en place. En raison de la clairvoyance et de la détermination de toutes celles et ceux qui sont animés par la même volonté : Celle du droit à exercer leur métier, à vivre au Pays, à refuser un système qui nous emmène, tous, droit dans le mur qui essaie de nous faire oublier que ce ne sont pas les technoscientifiques , ni même les agronomes qui ont inventé l’agriculture, mais les paysans"
Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s