Corinne Lepage et José Bové s’occupent des OGM au Parlement européen


Corinne
Lepage et José Bové s’occupent des OGM au Parlement européen

Lire l’article en entier sur le site

La Commission européenne a proposé de fournir aux États membres des outils
pour interdire ou restreindre la culture de PGM sur leur territoire. La balle
est maintenant dans le camp du Parlement et du Conseil européen. Le 10 septembre
2010, le Parlement européen a nommé comme rapporteur sur cette proposition [1], la députée Corinne Lepage, membre de l’Alliance
des Démocrates et des Libéraux pour l’Europe (ALDE). Pour la députée européenne,
« c’est une bonne chose que la Commission européenne prenne enfin en compte
les revendications des États membres sur les OGM »
.

La proposition en discussion a été présentée officiellement le 13 juillet par
le Commissaire à la santé et aux consommateurs, John Dalli, qui a récupéré
l’ensemble du dossier OGM [2]. Pour José Manuel
Barroso, Président de la Commission, il s’agit avec cette proposition
« d’adopter un système d’autorisation de l’UE, fondé sur des données
scientifiques, tout en laissant la possibilité aux États membres de décider
s’ils souhaitent ou non la présence de cultures génétiquement modifiées sur leur
territoire »
. La formule utilisée paraît simple. Pourtant, elle soulève de
nombreuses questions, dont se fait l’écho Corinne Lepage : « Les questions
liées à la sécurité juridique dont ont besoin les États, les agriculteurs, les
industriels et les associations, [elles-mêmes liées] aux conditions de
fonctionnement du marché intérieur, [et] à l’application des conclusions du
Conseil des ministres de l’Environnement de décembre 2008 sur l’amélioration de
l’évaluation des risques sanitaires et environnementaux, sont des éléments qui
doivent évidement être pris en compte pour apprécier cette proposition »
. En
résumé, Corinne Lepage « entend faire en sorte que cette proposition soit
l’occasion d’un vrai débat de fond au Parlement »
.

Attendu sur ce dossier, José Bové s’est réjoui de la nomination de Corinne
Lepage. Interrogé par Inf’OGM, il considère notamment « très intéressant que
cela soit quelqu’un de l’Alliance des Démocrates et des Libéraux qui porte ce
travail »
. Le fait que Corinne Lepage soit une députée libérale aura un
impact plus important, précise le député d’Europe Écologie.

Advertisements
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s