Fernando do Noronha, une île et un environnement protégés , un petit paradis ! Trilha da Atalaia, parc naturel, ses piscines naturelles (8)


FERNANDO  DO NORONHA , sentiers de randonnée de ATALAIA

L’entrée de ces sentiers est réglementée par IBAMA . Le nombre de personnes sur ce site est limité à 100 par jour.  Nous entrons dans une zone protégée et fragile…. 7-8kms de marche ( un chemin plus court pour les moins sportifs ) qui démarrent dans des chemins sablonneux longés par une végétation particulière endémique avec peu d’arbres mais surtout des arbustes , taillis et herbes basses…J’ai donc découvert cette zone en 2011 en compagnie d’une touriste brésilienne , parlant un peu français!

La côte à cette endroit , comme vers la baie du Sueste, est escarpée,  battue par les vents du large et les vagues……..Elle rappelle l’origine volcanique de l’île par ses roches polies  et noires.

———————————————————————————–

Le récif permet la formation de piscines naturelles, à marée basse et de « jaillissements » , à marée montante… Les jets d’eau sont bien visibles de la falaise.

——————————————————————————————————————–

La plage d’ATALAIA est la seule plage de l’île qui dispose d’un accès restreint contrôlé par le personnel d’IBAMA ( qui reste présent sur la plage toute la journée !! ). Sont autorisés 100 personnes par jour en 4 groupes de 25 personnes maximum, avec une durée  maximale de 20 min / groupe. Par ailleurs, pour des raisons de conversation du corail, la crème solaire n’est pas autorisée ainsi que les palmes ( les éléments présents dans les crèmes solaires semblent entraîner un blanchiment accéléré des coraux ce qui entraîne leur mort).

La visite se fait toujours à marée basse afin que la piscine naturelle soit accessible. Cette piscine sont formée par un banc de corail.

Cette piscine présente une profondeur de 1m50 . Pour y accéder , il faut marcher sur les roches noires ( glissantes !) et se laisser glisser dans l’eau muni de masque et tuba. Il faut rester allongé sur l’eau en évitant de poser les pieds sur le fond .

Et là….On découvre avec émerveillement un véritable « aquarium » naturel  !! La flore et la faune sont d’une diversité incroyable ! Les animaux se font « piéger » à marée basse , se nourrissent sur place , se reposent et attendent la marée haute…

J’ai croisé un nombre impressionnant de poissons , nageant à 1-3 m de nous ainsi qu’une tortue venue brouter .

Des bancs de poissons rayés de jaune : La GORETTE TIBOUCHE ou Haemulon chrysargyreum

Ces poissons vivent en bancs entre  1 et 25 m de profondeur. Ils atteignent une taille maximale de 25 cm et se nourrissent de plancton et de crustacés.

—————————————————————————————————————–

Ce superbe poisson bleuté : le CHIRURGIEN ou Acanthurus chirurgus ou Peixe cirurgião

Il vit entre 0 et 25 m de profondeur , en groupe , se nourrissant en broutant les algues. Sa taille maximale est de 35m. Ses épines dorsales peuvent être dangereuses.

————————————————————————————————————–

Le poisson DEMOISELLE ou SERGENT MAJOR ou Abudefduf saxatilis

Ce poisson appartient à l’ordre des Pomacentridae. Il vit entre  0 et 30 m de profondeur, en groupe. Sa taille maximale peut atteindre 20 cm. Il se nourrit de crustacés, d’algues et de larves.

—————————————————————————————————————-

Cet adorable petit poisson qui semble m’examiner est un TRYPTERIGION ROUGE ou Trypterygion tripteronotus

Ce Blennie est un poisson de petite taille en moyenne 6-7 cm et max 8cm qui se reproduit entre avril et juillet. Il a un joli museau en trompette et des arcades orbitaires hypertrophiées. Il a 3 nageoires dorsales dont une petite crête composée de 3 rayons derrière la tête. La nageoire pelvienne est remplacée par 2 rayons digitiformes qui lui servent d’appui. Il se tient ainsi incliné vers le haut , attentif à ce qui se passe autour.

Son corps est marbré de gris brun , le dos et les flancs sont parés de 5 marques blanchâtres obliques. Les rayons des nageoires sont pigmentés. Il possède des écailles cténoïdes ( c’est-à-dire recouvertes de petites pointes fines dans la partie postérieure de l’écaille lui donnant ainsi un aspect rugueux. Il vit en solitaire, sous des pans de roches et même s’il est diurne , il s’expose peu à la lumière.

—————————————————————————————————-

La CARANGUE GROS YEUX ou CARANX LATUS

Ce poisson vit en banc entre 0 et 140 m de profondeur. Il peut atteindre la taille de 80cm et se nourrit de petits poissons et de crevettes. Sa reproduction est sexuée, la femelle pond les oeufs qui sont fécondés par le mâle après la ponte.

Il possède des nageoires épineuses. Les nageoires dorsales sont au nombre de 2 , l’une est munie de 9 épines et la 2ème de rayons mous. Le corps de la carangue est de couleur bleu-vert avec une teinte argentée sur le ventre. Il possède de gros yeux caractéristiques ainsi que sa queue jaune et ses rangées de grandes écailles épaissies à l’arrière du corps.

————————————————————————————————————-

Le POISSON-SOLDAT à LONGUES EPINES ou Holocentrus rufus ou Poisson-écureuil

Ce poisson de 13 à 25 cm de long, solitaire, vit entre 1 et 30 m de profondeur. Il se nourrit de crustacés et gastéropodes.

Son corps est effilé, ses nageoires sont jaunes sauf la 1ère dorsale qui est bleuâtre avec des flammes blanches aux extrémités des épines. La 2 ème nageoire dorsale est étirée vers le haut et la nageoire caudale est en forme de V.

————————————————————————————————————————–

Le LIPPU CROUPIA ou ANISOTREMUS SURINAMENSIS ou SARGO-DE-BEICO

Ce gros poisson fait partie de la famille des Haemulidae ( dont c’est le plus gros spécimen). Il vit entre 0 et 20m de profondeur. Sa taille peut atteindre 76cm.

Sa coloration gris cendré argenté domine sur les flancs et s’assombrit sur les nageoires et la région antérieure où les grosses écailles se démarquent grâce à leur base foncée. Il a une bouche aux lèvres charnues avec une rangée de petites dents coniques. La nageoire dorsale est échancrée au milieu et la nageoire caudale est fourchue. Il se nourrit de crustacés et de petits poissons.

————————————————————————————————————–

La SARDE BLANCHE ou GORETTE MARGATE ou WHITE MARGATE ou HAEMULON ALBUM

C’est le plus grand poisson de la famille des Haemulons avec une taille maximale de 80cm et un poids de 5 kgs. Il vit entre 2 et 60 m de profondeur, en groupe. Il se nourrit de petits invertébrés.

———————————————————————————————————————————

La DEMOISELLE à TROIS POINTS ou STEGASTES PLANIFRONS ou Donzela de Rocas

De la famille des Pomacentridae, ce poisson vit entre 0 et 30 m de profondeur, solitaire. Il peut atteindre une taille de 13 cm.

Les adultes sont gris brunâtre avec une teinte jaunâtre et des lignes verticales sombres, une tâche noirâtre au niveau de la base pectorale. Les juvéniles sont jaunes avec une tâche noire à la base de la nageoire dorsale. Il vit près des récifs coralliens , et se repose la nuit dans les grottes. Il se nourrit d’algues, de copépodes, de gastéropodes, d’oeufs de mollusques. C’est le mâle qui garde les oeufs après la ponte, et les aère en les ventilant.

———————————————————————————————————–

Ce petit poisson est un GOBIE mais je ne sais pas quelle espèce….On l’appelle aussi PEIXE-AGULHA ou  POISSON-AIGUILLE ou ORPHIE

Ce poisson est de la famille des Belonidae. Il s’appelle ainsi en raison de son corps allongé et son « bec » effilé . Il est proche du poisson volant. Il peut atteindre une taille de 30cm. Il est capable de faire des bonds hors de l’eau pour échapper à leurs principaux ennemis ( thon, dauphin) . Leurs écailles sont petites , lisses et ses dents sont robustes. Il se nourrit d’algues, et de petits poissons. Les adultes ont 2 mâchoires de taille égale alors que les juvéniles ont la mâchoire supérieure plus courte que l’inférieure.

————————————————————————————

Autres poissons de nom inconnu ..

—————————————————————————————————–

Je me suis retrouvée nez à nez avec une TORTUE VERTE !! Elle est venue se nourrir d’algues…Impressionnant !!

Cette TORTUE VERTE ou CHELONIA MYDAS a une carapace ovale et aplatie pour une meilleure aérodynamie.

Sa carapace peut mesurer 110cm et la tortue pèse entre 80 et 130 kg. Certains individus peuvent atteindre un poids de 300 kg pour une carapace de 1.5m. La largeur de la carapace représente environ 88% de sa longueur. La tête est petite et représente environ 20% de la longueur de la carapace. Elle a une seule paire d’écailles pré-frontales .

Le bord de sa mâchoire inférieure est dentelée alors que la supérieure est munie de fortes crêtes sur la face interne.

La dossière est de couleur brun-olive, les plaques sont brillantes avec des taches radiaire jaunes, vertes et noires. Le plastron est jaune, crème ou blanchâtre. Nombre de plaques costales :4 . Nombre de plaques frontales : 1 .

xp7zv4

C’est la tortue la plus rapide , sa vitesse peut atteindre 35km/h. Les adultes parcourent de très longues distances entre les herbiers et la zone de nidification. La profondeur atteinte en apnée peut atteindre 100m  et elle peut rester en apnée 30 minutes. La tortue verte peut atteindre l’âge de 50 ans. C’est une espèce en danger .

Sa maturité sexuelle arrive entre 8 et 15 ans. Les juvéniles sont carnivores ( petits invertébrés et oeufs de poissons)  alors que les adultes se nourrissent presque exclusivement d’algues ainsi que de quelques mollusques et petits poissons, ainsi que de méduses.

xp803n

———————————————————————————————————-

Flore et faune au sein de ces piscines naturelles:

coraux

corail montagneux

—————————————————————————————————————–

Sur les roches de la plage d’Atalaia, rencontre avec les crabes locaux, de très beaux crabes colorés: Le CRABE rouge portant le nom de GECARCINUS LAGOSTOMA

C’est un crabe de terre, dont les adultes vivent dans des trous de roches , ils ne rejoignent la mer que pour se reproduire. Les larves se développent dans l’eau.

Leur carapace de couleur rouge, est bombée et granuleuse dans la partie antérieure.

Face à la plage, on peut observer une formation rocheuse appelée Frade ainsi nommée parce que le rocher est semblable à un moine à genoux faisant sentinelle.

Nous rejoignons le sentier sur les hauteurs du  MIRANTES da PONTINHA qui donne une vue sur la baie et les roches noires volcaniques de la plage et la PEDRA ALTA ( La Pierre Haute)

Le chemin parcouru conduit à une sorte de voyage dans le temps. C’est le site du premier naufrage en 1503.

——————————————————————————————————————

En chemin, sur une toile tissée , rencontre avec des araignées inconnues mais de belle couleur….Ce pourrait être des Veuves brunes ou Latrodectus ..

Après plus de 4 heures de marche, nous finissons cette randonnée la tête pleine d’images , de sensations inoubliables….

Cet article, publié dans animaux, environnement, plongée, voyages, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s