ALERTE A L’ EPANDAGE AERIEN DE PESTICIDES EN BRENNE. PARTAGEZ ! REAGISSONS !


 

 

Une consultation publique d’un mois est ouverte, du 16 avril au 16 mai 2012  inclus , en vue d’obtenir une dérogation annuelle pour l’épandage, par voie aérienne sur 114 ha, de produits phytosanitaires (Insecticides), visant à  lutter contre la Pyrale du maïs sur des cultures de maïs grain, sur les communes de RUFFEC-LE-CHATEAU, ROSNAY, et CIRON.

 

Il s’agit d’une zone Natura 2000  et une zone humide d’importance internationale (Convention RAMSAR), les parcelles sont entourées de quelques mares et étangs.

 

Ces parcelles sont situées entre les lieux dits Les Fourdines, Gommiers, Les benismes. Il s’agit apparemment de monoculture régulière de maïs, il n’est donc pas étonnant que maladies et ravageurs puissent potentiellement y proliférer….

 

Les seuils de populations de Pyrales sur ces parcelles ces dernières années sont inférieures au seuil de nuisibilité, il appartiendra au requérant de juger de l’utilité ou non du traitement au moment opportun… Autant dire qu’un céréalier qui a de pareilles idées ne se posera sans doute pas trop de questions et par précaution ira jusqu’au bout de sa démarche.

 

Il semble que l’avis du SRAL aille dans le sens du demandeur tout en prescrivant des conseils de prévention liés à l’épandage près des milieux aquatiques mais personne ne sera présent pour vérifier la bonne pratique de l’exploitant…

 

Produits pouvant être utilisés :

DECIS PROTECH (R50/53 – Très toxique pour les organismes aquatiques, peut entraîner des effets néfastes à long terme pour l’environnement aquatique.)

CORAGEN (Toxique pour invertébrés aquatiques, Les eaux de ruissellement et de dérive peuvent être dangereuses pour les organismes aquatiques dans les plans d’eau adjacents aux zones traitées, emploi autorisé pendant la floraison, en dehors de la présence d’abeilles). Sur la fiche signalétique du produit, il est inscrit : En cas de contact avec la peau, les yeux, inhalation, ingestion : Aucune intervention spécifique n’est indiquée car il y a peu de chances que le composé soit dangereux… (Promeneurs soyez prudents si l’autorisation est accordée

 

Une solution alternative qui dispense de demande d’autorisation : la lutte biologique, avec l’emploi de parasitoïdes tels les trichogrammes (Petits hyménoptères parasitent des œufs), qui tuent les larves avant qu’elles ne ravagent les cultures…

 

Sachant que le préfet de ce département ne s’encombre pas de problèmes liés à l’écologie, si rien est fait, l’autorisation risque d’être accordée !!!

 

RENDEZ-VOUS AUX MAIRIES DE RUFFEC-LE-CHATEAU, ROSNAY, et CIRON POUR DONNER VOTRE AVIS DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE JUSQU’AU 16 MAI !!!

 

http://www.indre.pref.gouv.fr/Actualites-Agenda/Breves/Consultation-publique-du-16-avril-au-16-mai-2012-inclus-pour-l-epandage-de-produits-phytosanitaires-par-voie-aerienne

 

http://inpn.mnhn.fr/site/natura2000/FR2400534/tab/especes

 

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Actualite/Environnement/n/Contenus/Articles/2012/04/24/Epandage-de-pesticides-regles-strictes

 

Cet article, publié dans agriculture, environnement, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s