Produits ménagers : de gros émetteurs de polluants/ ASEF


 

produits ménagersDans le cadre du programme PRIMEQUAL[1], l’Ineris[3], en collaboration avec le CSTB[2] a mené une étude sur les émissions de substances chimiques des produits d’entretien. Révélés aujourd’hui, les résultats montrent que santé et produits nettoyants ne font pas forcément bon ménage.

 

Lancé en 1995 par le Ministère chargé du Développement Durable et l’ADEME, PRIMEQUAL est un programme de recherche sur la qualité de l’air. ll vise à fournir les bases scientifiques et les outils nécessaires aux décideurs et aux gestionnaires de l’environnement pour surveiller et améliorer la qualité de l’air afin de réduire les risques pour la santé et l’environnement.

 

Lors du colloque tenu à la Rochelle sur la qualité de l’air à l’intérieur des bâtiments le 19 et 20 novembre, les études menées dans le cadre de ce programme seront présentées. L’une d’entre elles porte sur l’émission des produits ménagers et les résultats viennent d’être publiés sur le site de l’INERIS.

 

Pour réaliser cette étude, les scientifiques ont sélectionné 54 produits ménagers (nettoyants multi-usages et spécifiques) couvrant l’ensemble des conditionnements (liquide, crème, lingette, poudre…) et différentes marques afin qu’ils soient représentatifs du marché. Les émissions ont été évaluées en conditions réelles d’utilisation et en respectant les recommandations d’emploi du fabricant dans le cadre de deux campagnes de mesures, l’une hivernale, l’autre estivale, car les conditions d’aération diffèrent d’une saison à l’autre. Des mesures ont été effectuées selon deux types de scenarii d’exposition : un test où chaque produit a été testé individuellement et un autre où plusieurs activités ménagères ont été effectuées simultanément – ce qui est plus proche des usages quotidiens – afin de tenir compte de l’exposition totale d’une personne effectuant des tâches de ménage. L’ensemble des composés organiques volatils (COV) et aldéhydes ont été recherchés et quantifiés.

 

Les chercheurs ont principalement constaté que les substances émises dans ces produits réagissent entre elles et avec d’autres composés présents dans l’air intérieur, ce qui conduit à la formation de composés dits « secondaires » dont l’impact sur la qualité de l’air n’est pas négligeable.

 

Lors de l’utilisation de produits ménagers, les experts ont observé une augmentation systématique des concentrations en COV dans l’air intérieur. Pas moins de 91% des produits émettaient du formaldéhyde, une substance classée cancérigène avéré pour l’homme. Elle est émise parce qu’elle est présente initialement dans les produits, mais aussi en tant que composé secondaire. Les amines et le limonène (émis par 43% des produits testés) étant très réactifs avec l’ozone, ils peuvent jouer un rôle dans la formation de ces polluants secondaires. Autres composés émis : les particules de petite taille (<100 nm) et des composés oxygénés dont les effets sur la santé sont suspectés.

 

 

Ces travaux montrent l’importance de prendre en compte, dans l’évaluation des émissions, les phénomènes de réactivité des polluants et de formation de composés secondaires. Ils confirment également que les produits ménagers peuvent présenter des risques pour la santé. Cette étude a été réalisée dans les conditions utilisées pendant le ménage quand il est pratiqué à domicile, mais les émissions en milieu professionnel n’ont pas été investiguées. Pourtant, les professionnels du nettoyage sont les plus exposés. D’autres travaux permettront peut-être d’évaluer les risques.

Pour justement ne courir aucun risque en faisant le ménage, dans le Petit Guide Santé du Bio-Ménage, l’ASEF vous donne des conseils.

 

http://asef-asso.fr/vie-quotidienne/l-actu-de-nos-maisons/2053-produits-menagers-des-emissions-deux-fois-plus-a-risque

Cet article, publié dans environnement, santé et environnement, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s