Médecines complémentaires : Une déclaration de guerre?

Une tribune écrite dans le Figaro par 124 médecins  contre les « médecines alternatives » déclenchent sur les réseaux sociaux un lâcher d’invectives, d’ironie, de violence verbale.

Alors que la médecine conventionnelle va mal, ainsi que les hôpitaux , que les soignants ont besoin d’être unis , des médecins ont choisi d’allumer un feu qui risque d’être difficile à éteindre.

Alors que les médecines complémentaires ( et pas alternatives) sont utilisées depuis des lustres, d’un seul coup , là , visiblement , ça devient urgent de les mettre à terre… On peut raisonnablement se poser la question du pourquoi de ces attaques subites et semble t il bien coordonnées…

Homéopathie, acupuncture, huiles essentielles etc… ces « confrères » n’y connaissent rien ce qui les autorisent à dénigrer …. Réaction habituelle : on rejette ce que l’on ne connait pas et ce que l’on ne comprend pas..Comment pouvez vous affirmer que seule la médecine conventionnelle ( occidentale ) est rationnelle alors qu’un directeur de la revue Nature a affirmé que de nombreuses publications scientifiques sont falsifiées (1), que les statisticiens reçoivent des offres corruptrices pour « affiner » les études scientifiques (2 ), que les scandales sanitaires se multiplient ( Vioxx, Médiator, etc.. ) , que des pratiques oncologiques sont soupçonnées de biais ( 3 ) , que des médicaments anti-alzheimer sont encore remboursés alors que les bénéfiques n’existent pas (4 ) , que les campagnes de dépistage de masse montrent ses limites ( 5 ) (6)

Aucune capacité de remise en question.. Pourtant, le fait que de plus en plus de personnes se tournent vers d’autres pratiques devraient poser question sur notre pratique de la médecine. Il me semblait que prendre soin des humains impliquait humanité, ouverture d’esprit … Ce mépris n’est pas nouveau .

Le souci de ces attaques c’est qu’elle monte les médecins les uns contre les autres, et que , au contraire du but recherché, elle va pousser les patients hors du champ de la médecine.

Il est même possible que des médecins pratiquant des médecines complémentaires , à force de pressions, d’attaques, décident également de sortir du champ de la médecine telle qu’on la conçoit actuellement . En pleine pénurie médicale, cela devrait vous interpeller.

Le médecin qui a lancé la tribune nous enjoint – je dirais même nous intime l’ordre – de garder du temps pour faire de la médecine générale au lieu de faire de l’homéopathie en cette période de pénurie médicale.. Alors , d’abord, au vu des conflits d’intérêt de ce médecin ( que je ne nommerai pas ) , je lui enjoindrais aussi de garder plus de temps pour faire de la médecine au lieu de participer à des congrès payés par l’industrie pharmaceutique…

JEREMYDESCOUX

Ensuite, au risque de d’informer ce jeune médecin , l’homéopathie fait partie de l’arsenal thérapeutique utilisé en médecine générale.

Par ailleurs, je lui conseillerais d’aller voir d’autres pratiques médicales en particulier dans d’autres pays.. Les voyages forment la jeunesse dit on , cela lui permettrait d’ouvrir son esprit formaté. En médecine chinoise, l’acupuncture, l’homéopathie sont utilisées depuis des centaines d’années  ( des interventions chirurgicales sont même encore pratiquées sous acupuncture ). Il est effectivement difficile pour nous occidentaux de comprendre les subtilités de ces pratiques différentes  mais en bon scientifique, il faut rester curieux , accepter de ne pas comprendre ou en tous cas de ne pas avoir encore toutes les capacités pour comprendre. (7 ) (8 ) (9 ) (10 )

De nombreux patients ont erré de médecins en médecins sans que leur souffrance, leur inconfort, n’aient pu être soulagés par la médecine conventionnelle ou avec des effets secondaires importants.. Comment gérez vous les patients douloureux sur lesquels les molécules n’ont plus d’effet ou au prix d’effets sur leur vie difficiles à accepter? Que dites vous aux femmes qui subissent les désagréments de la ménopause – hormones ou attendez madame, ça va passer un jour? – Les thérapeutiques alternatives ont des solutions. On ne peut opposer les différents types de prise en charge, nous sommes complémentaires.

Les réactions sur cette tribune et sur les réseaux sociaux me font penser à celles des partisans de l’agro-chimie qui dénigrent le bio et ne voient pas d’alternative à la chimie, et qui même se moquent voire attaquent ceux qui pratiquent la biodynamie , sans avoir jamais cherché à comprendre ni expérimenter.. A noter, que l’homéopathie est utilisée en agriculture ( dans les élevages , et en agriculture en biodynamie ).. En viticulture, de très grands crus sont en biodynamie. Il est d’ailleurs peu étonnant de voir des articles , posts , réactions sur le sujet du jour, qui viennent de lobbyistes bien connus de l’agro-industrie . On peut se poser raisonnablement la question du pourquoi de ces attaques à ce moment précis ? Prenons de la hauteur , élargissons notre vision et cherchons à comprendre pour ne pas se laisser embarquer dans une « guerre » entre patients, soignants , qui sera inutile et néfaste pour tout le monde..

Les réactions de ces médecins signataires de cette tribune sont , en fait , très égotiques.. « Je sais tout », « je ne crois qu’en une seule vérité » ,  » je ne mets pas en doute ce que j’ai appris »,  » ce que je ne comprends pas n’existe pas »… Nous sommes là en plein sentiment de supériorité « occidentale » , méprisant ce qui sort du conventionnel. L’humilité est un sentiment étranger à ces médecins. Le ton méprisant , la violence des attaques répétées sont le signe en fait d’une peur – peur d’être dépossédé de son « pouvoir » , peur de l’indispensable remise en question, peur de ce qu’on ne comprend pas… Dépasser cette peur nécessite un lâcher prise , ce qui est extrêmement difficile et sans doute douloureux. Laisser ses croyances derrière soi , se détacher.. c’est un travail que je conseille , de manière bienveillante à ces médecins.

 

(1 ) Martinson, B.C., Anderson,M.C, and De Vries , R. (2005). Scientists behaving badly. Nature. 435 (7043).737

(2 ) Identifying bioethical issues in biostatistical consulting: findings from a US national pilot survey of biostatisticians

( 3) US cancer treatment guidelines “often based on weak evidence”

(4 ) Les médicaments de la maladie d’Alzheimer

(5) Dépistage du cancer du sein par mammographie

(6) Cancer rose

(7 ) Base de données bibliographiques en acupuncture & sciences médicales chinoises

(8 ) Proofs that Homeopathic Medicine Works: Dossier “Scientific Evidence for Homeopathy” (Revista de Homeopatia, São Paulo Homeopathic Medical Association)

(9 ) Usefulness of classical homeopathy for the prophylaxis of recurrent urinary tract infections in individuals with chronic neurogenic lower urinary tract dysfunction. 

(10 ) Integration of Homeopathy and Complementary Medicine in the Tuscan Public Health System and the Experience of the Homeopathic Clinic of the Lucca Hospita

 

Publicités
Publié dans Non classé, santé, sciences | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

PAYSAN RÉSISTANT ! de Benoit Biteau Un livre indispensable !!

Sous la direction d’Isabelle Saporta, journaliste, auteur et chroniqueuse, avec la très belle photo de couverture de la jeune artiste photographe Coline Le Moing, et des illustrations de Stéphanie Muzard, l’Atelier des Muses,  Benoît nous offre son appel à la résistance agricole de 304 pages ! 

 

PAYSAN RÉSISTANT !

Héritier d’une longue lignée de paysans hors norme, Benoît Biteau est un paysan résistant. Ingénieur, agronome, il aurait pu couler une vie paisible de haut fonctionnaire sans jamais remettre les mains dans la terre.
Oui, mais voilà, cette terre, il l’a dans le sang. Et quand son père, tenant d’une agriculture productiviste, décide de partir en retraite, il relève le défi.
En quelques années seulement, il fait d’un terroir épuisé par des pratiques intensives et d’une exploitation dans une impasse écologique et économique une ferme rentable couronnée par le Trophée national de l’agriculture durable.

l délaisse les kilomètres de tuyaux, les bidons d’engrais et de pesticides. Et adopte les fondamentaux de l’agronomie et du bon sens paysan. On le suit pas à pas dans la transformation de sa ferme. Et les résultats sont là. En se tournant vers des races rustiques, des semences anciennes, en replantant des arbres, la ferme de Benoît devient chaque jour plus productive, plus rentable et plus respectueuse de l’homme, des animaux et de la nature.
Par son parcours (du combattant), Benoît Biteau apporte la preuve qu’une autre agriculture est possible. C’est un appel qu’il lance à tous les agriculteurs enferrés dans une logique qui les tue : changez de modèle, le bonheur est dans le pré !

Benoît Biteau est paysan agronome à l’EARL Val de Seudre Identi’Terre. En mars 2010, il est élu vice-président de la Région Poitou-Charentes et, en décembre 2015, il est réélu au conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 

Retrouvez toutes les infos sur le site de l’éditeur :  http://www.fayard.fr/paysan-resistant-9782213706092

Bon de précommande sur le site vente directe auteur, avec dédicace : http://www.val-de-seudre-identi-terre.com/bon-de-precommande-du-livre-paysan-resistant-chez-fayard

Publié dans agriculture, alimentation, animaux, environnement | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Soigner l’homme, sauver la terre » avec G-E. Séralini le 3 & 4 février 2018

La Terre et l’Humanité sont à un moment charnière de leur histoire.

Chaque être humain sur cette planète, qui est notre bien commun, peut par sa conscience et sa responsabilité accompagner la Terre et l’Humanité vers une évolution positive. Les maladies chroniques et toxiques, les perturbateurs endocriniens, les pesticides, l’autisme, la pollution, la disparition des espèces, la déforestation, le réchauffement planétaire, les scandales sanitaires,  les nouvelles épidémies, nous montrent à quel point la santé de l’être humain est intimement liée à la santé de la planète. L’impact des activités humaines sur notre terre devient déterminant.

 

Ces changements sont surtout présents depuis les trente dernières années et si rien ne change dans les trente prochaines années, l’humanité pourrait aller irréversiblement vers son extinction.Il est important, à la fois de regarder clairement la situation actuelle et de proposer des solutions.Les processus de destruction de la planète et de l’humain sont intimement liés à la logique économique actuelle du monde.

 

C’est toute cette vision globale qu’il faut faire évoluer pour assurer la survie de la terre et de l’homme. La conscience de chacun, l’éducation des générations futures en lien avec la valeur de l’humain et les qualités merveilleuses de la vie sur notre planète, seront les garants de cette mutation essentielle.

 

C’est pour cette raison que nous avons voulu organiser ce congrès, pour réunir différentes personnalités qui oeuvrent, chacune dans leur domaine de compétence, pour un réel équilibre écologique entre l’être humain et la planète.

 

En savoir plus sur :

Le programme

L’inscription

Publié dans Non classé | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Formation sur les techniques de manipulation du vivant le 2 février 2018 à Paris / CRIIGEN / OGM

 

Après la transgénèse, les techniques de manipulation du génome se succèdent à une vitesse spectaculaire, avec des noms plus barbares les unes que les autres (mutagenèse dirigée, nucléases dirigées à doigt de zinc, méganucléases, TALEN, CRISPR/Cas9, etc.). Les domaines d’application potentiels sont multiples et concernent aussi bien les végétaux que les animaux et les microorganismes. Certaines de ces techniques peuvent être utilisées directement sur les embryons animaux afin d’obtenir beaucoup plus facilement des animaux génétiquement modifiés.

 

Ces techniques, pour lesquelles nous n’avons bien sûr absolument aucun recul, sont l’objet de tous les fantasmes et de toutes les promesses, que ce soit dans le domaine agricole avec la prétendue amélioration des plantes, ou dans le domaine médical pour résoudre les maladies génétiques contre lesquelles on attend encore que se réalisent concrètement les “miracles” de la thérapie génique vantés depuis 30 ans.

 

L’industrie agro-alimentaire et semencière veut exonérer les produits de ces nouvelles techniques de la législation OGM, en considérant les plantes qui en seront issues comme conventionnelles.

 

Les « experts », tant français qu’européens, tentent de justifier « scientifiquement » cette opération, au prétexte que ces techniques seraient plus précises que la transgenèse ou la technique de mutagenèse aléatoire avec laquelle on fabrique également des OGM agricoles, notamment tolérant aux herbicides (essentiellement colzas et tournesols), mais qui échappent à la législation européenne au prétexte qu’ils ne sont pas transgéniques (OGM cachés).

 

Il apparaît impératif de démêler le vrai du faux, de mieux appréhender les techniques elles-mêmes, leur mode opératoire, leur prétendue précision, leurs usages réels ou fantasmés mais aussi les questions démocratiques et éthiques que leur utilisation et leur diffusion soulèvent.

 

C’est précisément pour cela que Sciences Citoyennes et le CRIIGEN (Comité de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique) proposent une formation à destination d’un public soucieux d’approfondir ses connaissances dans ce domaine (citoyen.ne.s curieux, militant.e.s associatif.ive.s, journalistes…).

 

La formation aura lieu le vendredi 2 février 2018 de 10h à 17h dans les locaux de la FPH dans le 11e arrondissement de Paris. Elle se déroulera sur une journée. La matinée sera consacrée aux techniques à proprement parler et prendra la forme d’une conférence-débat menée par le biologiste Christian Vélot. L’après-midi donnera lieu à des exposés et des échanges d’une part sur les usages et le déploiement de ces techniques et d’autre part sur les aspects éthiques et démocratiques de la question en présence de la généticienne Catherine Bourgain et du biologiste Jacques Testart.

 

La participation à cette formation s’élève à 50€. Elle inclut le déjeuner et les collations qui seront proposées pendant les temps de pause.

Formation_CRIIGEN_SC_2018-02-02

L’inscription (via la plateforme HelloAsso) est obligatoire et doit être effective avant le 30 janvier 2018.

 

Cliquez sur le bouton ci-dessous pour vous enregistrer SVP.

 

 

 

Participer

 

Venez nombreux !

 

N.B. Si vous ne souhaitez pas utiliser la plateforme HelloAsso pour effectuer votre paiement, merci de contacter Fabien Piasecki à l’adresse suivante : fabien.piasecki[at]sciencescitoyennes.org

 

Publié dans agriculture, environnement, santé et environnement, sciences | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Procès Christian Vélot / Anton Suwalki/ imposteurs.org – ——CRIIGEN

Capture d’écran 2015-12-17 à 12.42.23Message du Dr Christian Vélot, vice président et président du Conseil Scientifique du CRIIGEN 

Je me permets de venir vers vous pour vous rappeler que mardi prochain 25 avril se tiendra le procès en diffamation (cf. pièce jointe) que j’ai intenté  au journal Contrepoints pour un article paru le 10 juin 2014 et signé d’un certain Anton Suwalki. L’article incriminé faisait suite à une tribune que j’avais publiée le 28 mai 2014 dans Bastamag, et où je relatais essentiellement le contenu de mon témoignage au procès en Appel de Colmar concernant la destruction d’un essai de vigne transgénique (http://www.bastamag.net/Vignes-OGM-quand-la-Cour-d-Appel).

L’audience aura lieu à 13H30 à la 17ème chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris (4 Boulevard du Palais sur l’île de la Cité).  La salle d’audience est relativement grande et je vous invite donc, si vous en avez la possibilité, à venir me soutenir en assistant à ce procès. Etant donné les contrôles pour pénétrer dans le tribunal, en particulier dans le contexte « vigipirate » actuel, il est fortement recommandé d’arriver au moins 30 à 45 minutes en avance.

J’en profite pour remercier chaleureusement toutes celles et ceux qui m’ont apporté un témoignage de soutien, ainsi que celles et ceux qui, personnellement ou à travers leurs structures associatives, ont apporté une participation pour le financement de ce procès. A ce jour, ces dons ont permis de financer environ 70% de la totalité des frais de cette procédure. Pour celles et ceux qui souhaiteraient apporter un soutien en contribuant à ce financement, vous pouvez faire un don au Criigen (http://www.criigen.org) en précisant qu’il s’agit d’un don dédié au procès de C. Vélot (envoi à CRIIGEN, BP n° 15101, 14079 Caen Cedex 5 France ; contact : Frédérique Hilary : criigen@criigen.info). Vous pouvez bien sûr, si vous le préférez, faire un don en ligne (https://www.leetchi.com/c/association-criigen) non spécifique, pour notre fonctionnement, nos études et les autres procès (impliquant Gilles-Eric Séralini et ses co-auteurs).

N’hésitez pas à relayer ce message dans vos propres réseaux.

Bien amicalement,

Christian Vélot

 

Plainte en PDF :  Plainte

Publié dans environnement, Organisations, santé et environnement, sciences | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

La recherche et les technosciences en débat / Sciences Critiques

Sciences Critiques et le mouvement Les Jours Heureux ont le plaisir de vous inviter à une soirée-débat sur la recherche scientifique et les technosciences le vendredi 24 février, à Paris, à 20h30.

A deux mois du premier tour de l’élection présidentielle, cette rencontre sera l’occasion de débattre ensemble du rôle et de la place des sciences et des nouvelles technologies dans notre société. Cette rencontre permettra également de discuter des propositions concrètes et des actions immédiates à mettre en œuvre pour démocratiser la recherche scientifique et les technosciences.

En présence de :
Jacques Testart, biologiste, président d’honneur de l’association Sciences Citoyennes et « critique de sciences ».
François Veillerette, membre d’Europe Ecologie-Les Verts, directeur et porte-parole de l’association Générations futures.
Olivier Rey, philosophe, mathématicien, chercheur au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS).
Frédéric Denhez, journaliste, chroniqueur pour l’émission « CO2 mon amour » sur France Inter et écrivain. Il sera notre « Grand témoin » de la soirée.

> Lieu :
Fondation Charles Léopold Mayer pour le Progrès de l’Homme
38 rue Saint-Sabin – 75011 PARIS
Métros Chemin Vert (ligne 8) et Bréguet-Sabin (ligne 5)

Entrée libre et gratuite (dans la limite des places disponibles).

http://sciences-critiques.fr/la-recherche-et-les-technosciences-en-question/

Publié dans Non classé, sciences | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Subordonner les technosciences à l’éthique / Sciences-Critiques

Alors que la recherche de nouveaux savoirs honore l’espèce humaine, celle de nouveaux savoir-faire sous l’égide des marchés et d’une accélération des projets prométhéens engage la responsabilité des scientifiques. Les conséquences sur les humains, les sociétés et la nature sont telles qu’elles nécessitent le contrôle par la société. Exprimez-vous !

Geneviève Azam, Dominique Bourg et Jacques Testart,

 

L’ACTUELLE crise de civilisation est le résultat d’une réduction de l’histoire humaine à un processus d’expansion par la transformation et l’accaparement de la nature, et par la transformation du travail en ressource à mobiliser et exploiter.

Cette histoire est désormais radicalement perturbée par le choc des limites matérielles à la croissance illimitée.

Au lieu de mettre en cause les fondements d’une telle situation et de formuler des propositions politiques capables de faire face à ces défis, les vannes sont ouvertes pour ne voir dans ces catastrophes qu’une insuffisance humaine ou la tyrannie d’une nature toujours mal maîtrisée.

Ainsi la technoscience permettrait d’augmenter et d’améliorer les capacités humaines pour piloter la Terre ou la reconstruire grâce à des machines et techniques « intelligentes » et de s’adresser à des experts chargés de relayer une humanité jugée défaillante et désorientée.

Dès lors que les techniques seraient disponibles, rien ne pourrait rationnellement s’opposer à la commande et au contrôle de la planète par la géo-ingénierie pour « sauver le climat », à la fusion des machines et des organismes vivants par la bio-ingénierie pour « sauver la biodiversité et le vivant », à « l’augmentation des humains »  par la sélection ou la manipulation technique et génétique visant à développer leur efficacité et leur capacité d’adaptation à un monde artificiel.

La suite sur : http://sciences-critiques.fr/subordonner-les-technosciences-a-lethique/

Publié dans environnement, News and politics, sciences | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire