Energie verte dans des villages reculés du Laos


Energie verte dans des villages reculés du Laos
 
 

Une petite société d’énergie de la République du Laos fait équipe avec les communautés rurales pauvres pour les alimenter en énergie verte.
 
 
 
  Le Laos: 5.7 millions de personnes dont 48% seulement sont reliés au réseau électrique national (villes et bourgades ) . Dans le reste du pays, l’accès est limité ( tarifs et problèmes d’infrastructures).
 
 

Sans énergie, ces communautés dépendent de sources d’énergie nuisibles à l’environnement, telles que le bois ou le kérosène.
 
Les systèmes d’énergie solaire sont donc une alternative logique. Mais les frais de démarrage sont prohibitifs dans un pays où 74 pour cent de la population vit avec moins de deux dollars par jour. Malgré tout, une société laotienne du nom de Sunlabob Rural Energy Ltd (www.sunlabob.com) a remporté quelque succès dans ce domaine : en louant des systèmes d’énergie solaire, elle a permis à des villageois pauvres d’être alimentés en électricité verte.

Des lampes solaires sont à louer à un prix compétitif par rapport aux lampes à pétrole, polluantes. Après 15 heures d’utilisation, ces lampes sont rechargées, moyennant une somme modique, au service central de collecte d’énergie solaire du village. Tous les frais versés sont consacrés à l’entretien de la station centrale de rechargement solaire.
 
 

Le modèle domestique: Sunlabob forme des franchisés laotiens à l’installation d’équipements solaires photovoltaïques dans leurs villages, et des techniciens locaux à l’entretien de ces équipements. Les franchisés fournissent un soutien technique supplémentaire aux techniciens du village. L’équipement est loué à un comité nommé par le village, qui le sous-loue ensuite aux familles à un prix qu’il fixe lui-même. La location couvre l’ensemble des coûts, y compris les frais de remplacement et d’entretien opérationnel courant. En cas de panne, le versement des frais de location est suspendu jusqu’à réparation de l’équipement.
Pour les villages plus importants: on fait appel à la fois à l’énergie solaire et hydraulique et à des générateurs. Cette énergie alimente des centres de santé, des pompes à eau…

Il s’avère que ce programme est une véritable réussite, notamment le système de location, qui permet d’éviter les coûts de démarrage élevés qui empêcheraient normalement les communautés pauvres d’accéder à la technologie solaire.
 
À ce jour, 1.800 systèmes domestiques d’énergie solaire et 500 lampes solaires ont été loués aux familles de 73 villages du Laos. L’entreprise cherche à déployer le projet au Cambodge et en Indonésie, et envisage également d’autres possibilités éventuelles en Asie, en Afrique et en Amérique latine.
 
 

Le programme lancé par Sunlabob a remporté récemment le prix Sasakawa du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), remis aux projets communautaires durables et reproductibles qui contribuent significativement à protéger ou à entretenir l’environnement.
 

Article paru sur planète-urgence la newsletter.

 
 

Advertisements
Cet article, publié dans Non classé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s